New York interdit ChatGPT dans ses écoles publiques pour éviter la triche

New York interdit ChatGPT dans ses écoles publiques pour éviter la triche

Les écoles publiques de la ville de New York interdiront aux élèves et aux enseignants d’utiliser ChatGPT, un puissant nouvel outil d’intelligence artificielle, sur les réseaux et les appareils du réseau éducatif. En France, la question pourrait bientôt se poser également.

ChatGPT est-il le nouvel eldorado de la triche pour les étudiants ? L’apparition il y a un mois de cet outil, capable de générer des textes particulièrement élaborés sans le moindre effort, inquiète la communauté éducative.

Développé par la start-up californienne OpenAI, ce logiciel reposant sur la technologie GPT-3 peut facilement reproduire une dissertation, un poème ou une écriture d’invention à partir d’une requête écrite.

Une innovation qui pose un immense défi pour les systèmes éducatifs du monde entier. En réaction, la réponse apportée par la Ville de New York a été simple : l’interdiction.

Un problème pour le développement de la pensée critique

« Bien que l’outil puisse fournir des réponses rapides et faciles aux questions, il ne développe pas les compétences de pensée critique et de résolution de problèmes, qui sont essentielles à la réussite scolaire et tout au long de la vie », a déclaré jeudi 5 janvier 2023 Jenna Lyle, attachée de presse pour la Ville, auprès de CNN.

Il sera tout de même possible d’interdire un accès spécifique à l’outil à des fins éducatives liées à l’IA et à la technologie.

Un débat qui arrive en France

La Ville de New York semble être la première à sévir contre ChatGPT, en l’interdisant strictement. Mais le mois dernier, le district scolaire de Los Angeles a, lui, décidé de bloquer de manière préventive le logiciel.

Source: Ouest-france.fr

Tags: , ,

leave a comment